[MEMOIRE] C’est officiel ! La Mairie de Villeurbanne autorise une stèle sur l’abolition de l’esclavage au parc des Droits de l’Homme

Lancement de la semaine de la commémoration de la mémoire de la traite de l’esclavage et leur abolitions par une cérémonie au Parc des Droits de l’Homme en présence du Dr Lisa Aubrey venue spécialement de Phoenix aux USA, des élu(es) de Villeubanne et de Christophe Amany Président du collectif Africa Cinquante.
C’est un énorme plaisir personnel d’avoir mis en place cette semaine de la mémoire pendant laquelle nous commémorons le 170 iéme anniversaire de l’abolition de l’esclavage.
Je tenais à remercier la Ville de Villeurbanne avec qui nous collaborons depuis 2017 pour la construction d’un Mémorial pour la Mémoire.
Je tenais aussi à remercier mes amis personnels Gilles Lazure ancien journaliste sportif et Ousmane Camara entraîneur de l’équipe nationale de basket de Guinée qui a effectué le déplacement.
Enfin félicitations à ceux et celles qui étaient présents et qui se sont impliqués pour le succès de cette journée de commémoration.
Le déroulement protocolaire :
9h30
Accueil du public
10h Choeurs des esclaves interprété par Lou Anne Gabet au chant et Gérard Di Rosa au Clavier.
Lecture des textes de Victor Schoelcher par Yohann Gabet.
Intervention de Christophe Amany Président d’Africa 50 qui après avoir rendu hommage au pionniers de la commémoration de la mémoire Léonce Lebrun, a présenté le collectif , puis félicité le chargé de mission de la commission mémoire et histoire de l’esclavage, et enfin a remercié les élu(es) de Villeurbanne pour cette collaboration.
Discours très émouvant et rassembleur du Dr Lisa Aubrey qui souhaite aussi que d’autres pays Européens reconnaissent ces périodes obscurantistes comme crime contre l’humanité.
Rappel historique et annonce de la construction d’une stèle pour la commémoration par Didier Vuillerme adjoint au Maire de Villeurbanne.
Dépôt de Gerbes au lieu de construction de la stèle par Chafia Tifra, Christophe Amany, Didier Vuillerme et le Dr Lisa Aubrey.
Exécution de la Marseillaise
Pour finir par le pot de l’amitié dans les jardins de la villa de l’association Sope Lyon autour de la cuisine sénégalaise.
La France ne doit pas oublier son histoire nous devons ensemble regarder l’avenir en nous appuyons sur un passé commun.

Jean Eric SENDE
Chargé de Mission
Mémoire et Histoire de l’Esclavage pour le Collectif AFRICA 50.

Laisser un commentaire