[LITTERATURE] Gertrude Dallot-Biéfo présentera ses deux ouvrages “L’Africaine blanche au coeur de la Centrafrique” et “Retour à mes racines noires – L’esclavage de jadis et de maintenant” vendredi 31 mai 2019 à Lyon

Les associations ANAN Do-Masse et APAL membres du Collectif Africa 50, dans le cadre du Cycle des littératures africaines, caribéennes et de l’Océan Indien  reçoivent

Gertrude Dallot-Biéfo qui présentera ses deux ouvrages 

L’Africaine blanche au coeur de la Centrafrique – Récit
www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=52414
L’auteure, mariée à Augustin Dallot-Béfio, le premier ingénieur de la République Centrafricaine,a suivi son mari dans sa nouvelle patrie d’adoption où elle a partagé sa vie pendant quarante ans.Elle décrit ses multiples activités dans ce pays, tourmenté par des rébellions et des coups d’Etat.

Retour à mes racines noires – L’esclavage de jadis et de maintenant
https://www.edilivre.com/retour-a-mes-racines-noires-gertrude-dallot-befio.html/
Descendante d’une esclave de la Guyane néerlandaise, Gertrude Dallot-Béfio, avec l’aide de sa petite soeur Marianne,a fait de patientes recherches aux Pays-Bas pour trouver enfin les traces véridiques du douloureux passé de son aïeule.Fière de ses enfants métis, elle proclame que la suprématie de “l’homme blanc” est révolue et que l’avenir appartient à tous les peuples, quelle que soit leur couleur de peau.  

Gertrude Dallot-Béfio, née Dijkstra en 1929, est originaire d’Amsterdam, capitale des Pays-Bas.Descendante par son père d’une esclave en Guyane hollandaise, elle s’est juré de consacrer sa vieà la race noire pour réparer le mal que les Blancs lui ont fait subir.Ses deux livres témoignent de cet engagement.  

Participation libre aux frais

Vendredi 31 mai 2019 de 19:00 à 21:00
au Carrefour des Cultures Africaines, 150 cours Gambetta, Lyon 7ème

Laisser un commentaire