« Inauguration du Cinquantenaire des Indépendances Africaines à Lyon, discours de Christophe AMANY »

Laisser un commentaire