Commémoration des 70 ans du Tata africain de Chasselay, événements des “passeurs de culture”

Communiqué de presse du 24 octobre 2012

Lyon – 24 octobre 2012 – Du 19 au 20 juin 1940, les troupes du 25e Régiment des Tirailleurs Sénégalais (25e RTS) ont retardé l’entrée des troupes allemandes dans Lyon alors que le 18 juin 1940, Lyon avait été déclarée “ville ouverte”. Ces soldats africains se sont battus avec toute leur énergie pour défendre la liberté. Défaits par la férocité de l’ennemi et en raison de leur faible nombre (1 contre 100), les prisonniers africains au nombre de 188 furent mitraillés et leurs corps écrasés par les chenilles des chars allemands, puis furent abandonnés dans les champs tandis que les autres soldats étaient emprisonnés à Lyon.

Ce sont les habitants de Chasselay qui enterrèrent les corps dans un cimetière et c’est le 8 novembre 1942 que sous l’impulsion de M. Jean Marchiani (Secrétaire général de l’Office Départemental des Mutilés, Combattants, Victimes de la Guerre et Pupilles de la Nation) fut inauguré le “Tata de Chasselay”.

A l’occasion de la célébration des 70 ans de l’édification du “Tata de Chasselay”, le collectif Africa 50, organise en partenariat avec d’autres associations une série d’événements exceptionnels les vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 novembre 2012.

Ces rencontres ont pour volonté de faire reconnaître, notamment suite aux flux migratoires, le brassage de populations d’horizons et d’appartenances variés sur nos territoires et ont pour finalité de proposer une approche des enjeux de l’interculturalité associée à une démarche de communication et d’interaction en situations de multiculturalité permettant de participer à la construction des sociétés et d’un monde moins uniformes et de tirer profit de la diversité humaine.

Vendredi 9 novembre
à l’Université Catholique de Lyon

La construction du regard européen sur l’altérité

18h : Ouverture de l’exposition “Ce que nous devons à l’Afrique”
19h – 20h : Représentation “En toute oralité”, Spectacle de la Compagnie Waaldé à partir des textes d’Adame Ba Konaré, Elikia M’Bokolo…,
20h-22h : Conférence du Professeur Elikia M’BOKOLO, Historien
“L’Afrique et les Africains dans le regard des Européens: histoire, cultures et civilisations”.

Samedi 10 novembre
à l’Université Catholique de Lyon

Des jeunes déconstruisent les murs des préjugés et stéréotypes … et jettent des ponts entre communautés et cultures.

9h30-10h: Présentation du parcours des jeunes dans le cadre du projet “Cross Community School”
10h30 – 12h30: Première table-ronde: “L’école et la diversité culturelle, enjeux pédagogiques et défis citoyens”.
Intervenants:
*Recteur de l’Académie de Lyon, ou son représentant;
*Madame Jocelyne HATZAKORTZIAN, Directrice Adjointe de l’Enseignement Catholique du diocèse de Lyon;
*Monsieur Bernard ROSIER, Proviseur du Lycée Robert Doisneau de Vaulx-en-Velin;
*Monsieur Philippe LABAUNE, Professeur des lettres, Responsable de l’option Théâtre, Lycée Belmont Capdepon, 43 rue Pasteur, Lyon-7è;
*Madame Chris LAROCHE, Ancienne Proviseure du Lycée Robert- Doisneau de Vaulx-en-Velin;
*Monsieur Jean-Christophe VOHL, Professeur au Collège Jean Moulin de Trévoux;
* Une représentante du Collectif “Paroles de Femmes”, …
12h30 – 13h45: Déjeuner
14h-15h: Représentation théâtrale “Contrôle d’identité” ( voir présentation plus loin),
15h15 – 15h30: Texte de Me Aminata Sonko et Achiata Djiman dans le cadre du concours du Mémorial de Caen “Plaidoyer à la mémoire de nos anciens combattants africains morts pour la liberté”
15h30 – 17h15: Deuxième table-ronde : “Construire et vivre son identité, individuelle et collective, dans un contexte de diversité culturelle” – Intervenants :
*Madame Mai Lam NGUYEN-CONAN, auteure de “Français je vous ai tant aimés. L’impossible intégration”, Ed. Michalon, 2012,
*Madame Rokhaya DIALLO, auteure de: “A nous la France!”, Editions Michel Lafon, 2012,
*Monsieur Marc CHEB SUN, Directeur de la rédaction et fondateur de “RESPECT MAG” (un magazine qui se veut urbain, social et métissé).

Dimanche 11 novembre
à Chasselay (69)

Histoire, Mémoire, Identité et Citoyenneté

9 h 45 : Messe à l’église de Chasselay (Fête de Saint-Martin patron de la paroisse, pour la Paix)
11 h 00 : Cérémonie traditionnelle d’hommage aux combattants de Chasselay morts pour la France dans les dernières guerres.
11 h 30 : Cérémonie au Tata en présence des autorités civiles et religieuses : Hommage aux combattants africains du TATA de Chasselay tués et massacrés en juin 1940 Marche du souvenir du Tata à la salle des fêtes de Chasselay, en suivant la dernière route des victimes.
12h 30 : Apéritif ouvert à tous
13 h: Repas convivial (PAF 5 € réservation ou règlement sur place)
14h30 – 18h : Compte-rendu du travail scolaire et projection sur l’événement de 2011
Intervention d’une amie de Véronique Achille sur le thème de la “mémoire”.
Conférence du Professeur Elikia M’BOKOLO
“Histoire, mémoire: la contribution des soldats africains pour la conquête de la liberté, de l’égalité et de la fraternité en Europe et en Afrique”.

A propos d’Africa 50 : Créé en mars 2010, Ce collectif a été créé en vue de la célébration  du cinquantenaire des indépendances des pays africains à Lyon. Aujourd’hui Africa 50 a pour but d’assurer “la coordination des associations de culture africaine et des amis de l’Afrique en vue de créer, animer et gérer un espace pour promouvoir la présence de l’Afrique et de la Caraïbe dans le Grand Lyon”. Le Collectif Africa 50 compte 35 associations

Contact presse
Ya Mutuale-Balume
06 16 41 90 12 – yamutualebalume@gmail.com
Christophe Amany
06.08.76.736.25 – contact@africa50lyon.org

Laisser un commentaire